M là où règne la paix.jpg

maïwenn coatanéa

IMG_20210909_165710_edited_edited.jpg

Embrasser le tangible et le subtil…

… c'est m'installer sur le fil, à la lisière des mondes, contempler le merveilleux et voir que ces mondes sont Un.

C'est sentir mon engagement au plus profond de mes cellules, là où dansent les mouvements primordiaux du vivant. 

Considérer l'indissociable de la Vie et de la Mort et sentir toute la grâce de l'existence, en gratitude pour les explorations qui me sont offertes de vivre. Oser aller au devant de Soi et de l'Autre, avec confiance.

Mes valeurs

Je crois en une humanité solidaire, en la puissance des femmes qui enfantent et des hommes qui les supportent.

À la complémentarité des médecines modernes, ancestrales et naturelles. 

​Je crois en une société juste, respectueuse des individus et de leur libre arbitre.

En l'avenir qui se tisse, chaque instant, dans nos rêves, nos regards, nos paroles prononcées, et nos choix quotidiens.

Enfant de la création

La Terre me soutient,

le Soleil m'illumine

et les étoiles m'étincellent.

Mes arbres me protègent,

les plantes me nourrissent,

et les fleurs m'émerveillent.

Les pierres me parlent,

les animaux m'enseignent

et les humains m'élèvent.
 

La pluie me lave,

le feu me purifie

et l'air me danse.

Dans ma féminité,

la lune me révolutionne,

et les saisons me guident.

La Vie m'aime.

QUELQUES UNES DE MES NAISSANCES

  • celle de mes 3,8 kg en 1979

  • celles de mes trois enfants, dont deux à la maison et une naissance "libre"

  • celle de mon agence de communication, dirigée 15 ans durant et menée désormais par des femmes de talent 

  • celle de mes retrouvailles avec l'artiste en moi

  • celle d'une école aux pédagogies actives en 2016, qui accueille depuis une vingtaine d'enfants par année

  • celle d'une association pour favoriser l'autonomie collective et l'entraide de proximité

  • celle de l'enseignante en arts plastiques et graphiques

  • celle de mon âme de doula, grâce aux âmi·es qui ont déposé leur confiance en moi au détour de la vie, pour parler d'enfantement, célébrer leur grossesse, vivre leur accouchement ou soutenir leur délivrance.

  • celle de l'étudiante en formation auprès de l'Ecole Quantik Doula, qui s'achèvera en 2022

ET TOUTES MES MORTS…

… Indissociables de la vie, mes deuils les plus crus comme les plus légers (séparations, grossesses interrompues…) qui me sont nécessaires pour renaître et donner naissances, dans le mouvement éternel de la vie.